Confort visuel : de quoi parle-t-on ?

10 mars 2022

L’importance du confort visuel dans le bâtiment

 

 

Nous passons la majorité de nos journées dans des bureaux, qui, inconsciemment, influent sur nos motivations et nos performances. Pour assurer un cadre de travail de qualité aux occupants, les acteurs de l’immobilier doivent intégrer plusieurs facteurs sensoriels.

Parmi eux, le confort visuel dans le bâtiment est primordial pour limiter les risques d’éblouissement et la fatigue visuelle des collaborateurs.

Des solutions existent pour garantir une ambiance lumineuse plus agréable au sein d’un bâtiment de bureaux. Découvrez-les !

Confort visuel d’un bâtiment : de quoi s’agit-il ?

On parle d’environnement visuel réussi quand les objets présents dans un espace défini sont perçus de manière nette et sans gêne. Cela passe par un éclairage naturel et artificiel de qualité.

L’accès à la lumière naturelle varie en fonction de certains facteurs comme le ratio de surfaces vitrées des façades du bâtiment, l’orientation du bâtiment et des ouvertures, l’heure de la journée ou encore la performance des stores utilisés qui limitent le risque d’éblouissement, c’est-à-dire une intensité lumineuse trop élevée. L’éblouissement peut aussi être dû à une mauvaise qualité ou configuration des systèmes d’éclairage artificiel et des postes de travail (comme par exemple lorsque les collaborateurs sont installés dos aux fenêtres sur des locaux orientés sud).

Au-delà de l’éblouissement, il faudra, pour vérifier son ambiance lumineuse, prêter attention à l’uniformité de l’éclairage, qui correspond au ratio du niveau d’éclairement dans une circulation immédiate d’un poste de travail, mais aussi à l’indice de rendu de couleur illustré par la différence de couleur d’un objet en fonction de la luminosité.

Toutefois, les critères pour se sentir bien dépendent de nos personnalités et de nos caractéristiques physiologiques comme notre taille, notre âge, nos tâches, nos personnalités, nos cultures… Le confort visuel dans le bâtiment ne fait pas exception à la règle !

Ce dernier est aussi influencé par notre rythme circadien, qui correspond en quelque sorte à l’horloge interne du corps humain. Enfin, nous serons psychologiquement plus satisfaits si nous avons le contrôle de notre environnement (par des systèmes de télécommande par exemple).

Pourquoi est-ce important de faire attention au confort visuel au sein de votre bâtiment ?

Nous passons en moyenne 22h par jour dans des espaces clos (maisons, bureaux, restaurants…), ainsi les risques sanitaires liés à une mauvaise ambiance lumineuse dans un bâtiment sont nombreux : fatigue visuelle, baisse de l’acuité visuelle, vision altérée, maux de tête…

En parallèle, la qualité de notre environnement visuel influe sur notre concentration, notre motivation et notre productivité dans les tâches que l’on réalise au quotidien.

Ainsi, un bâtiment bien exposé, sans risque d’éblouissement et suffisamment lumineux est un atout fort pour les potentiels preneurs et peut augmenter la valeur foncière de l’actif.

Le confort visuel est une des thématiques traitées dans de nombreuses certifications environnementales (HQE, BREEAM, WELL…). Elle est également associée aux exigences d’efficacité et de sobriété énergétique d’un bâtiment. Le poste d’éclairage représentant environ 12% des consommations en énergie finale en Île-de-France selon le barème OID de 2019. Un bon éclairage contribue à rendre exemplaire le bâtiment en réduisant les consommations énergétiques. Dans les bâtiments existants, obtenir ce résultat peut se faire par un relamping LED (remplacer son éclairage actuel par des ampoules LED), l’installation de gradation de l’éclairage et d’une régulation optimisée.

Comment optimiser le confort visuel à l’intérieur de votre bâtiment ?

Vous recevez des plaintes de vos occupants au sujet d’un inconfort visuel au sein de votre bâtiment ? Il vous est conseillé de mener un diagnostic de votre bâtiment en réalisant des mesures de luminosité pour vérifier le niveau d’éclairement atteint et des enquêtes auprès des occupants. Ces données permettront d’avoir une vision plus claire sur les actions à mener : réaménagement, réglages de l’éclairage…

Avec sa cellule dédiée à la mesure, Monitolab, et ses experts en confort, Greenaffair vous accompagne en exploitation pour solutionner les problèmes d’inconfort remontés par les utilisateurs.

Pour mieux anticiper ces problématiques, il est recommandé de réaliser des études techniques dès la phase de conception d’un bâtiment en construction ou en rénovation. Grâce à des simulations réalisées à partir de la géométrie du bâtiment, son orientation, les dimensions et caractéristiques des menuiseries et en tenant compte des différents revêtements intérieurs, il est possible de quantifier l’apport de lumière naturel au sein des locaux. Ces études permettront d’obtenir des résultats en éclairement naturel exprimé en Lux et en luminance exprimée en cd/m². Cela permettra d’obtenir des indicateurs essentiels à l’optimisation du confort visuel dans votre bâtiment.

Profitez de l’expertise de nos équipes en nous confiant ces études (de type Facteur Lumière du Jour (FLJ), Autonomie Lumineuse, étude du cycle circadien) essentielles à l’équilibre visuel au sein de votre bâtiment.

Quelques-unes des meilleurs pratiques :

  • Niveau d’éclairement : 500 lux au poste de travail dans un bureau mais une tolérance à 300 Lux si le poste comprend l’utilisation d’un ordinateur. Avec la possibilité d’adapter le flux d’une source lumineuse en fonction du besoin grâce à la gradation.
  • Indice de rendu de couleur (IRC) : l’IRC doit être supérieur à 80
  • Température de couleur : 4000k dans les bureaux
  • Indice de réflexion : le mobilier doit avoir une surface mate et un facteur de réflexion 0,2 pour le sol, 0,5 pour les murs et 0,7 pour les plafonds

Le confort visuel des bâtiments au coeur de la démarche HQE

La notion de confort visuel est aujourd’hui ancrée dans de nombreux référentiels de certifications environnementales. Notamment, dans les démarches HQE où le confort visuel comptabilise un nombre de points important pour l’obtention de la certification à un niveau élevé : Excellent et Exceptionnel. Soulignons également qu’un accès à la lumière naturelle dans un bâtiment est imposé par le Code du Travail.

Quelle que soit le niveau de certification HQE visé, il sera nécessaire de respecter les exigences liées au confort visuel dans votre bâtiment.

Certification HQE Bâtiment durable™ 2016

Sur le référentiel appliqué aux bureaux neufs ou rénovés, le confort visuel à l’intérieur d’un bâtiment est évalué en différentes étapes ayant pour but de lier éclairage naturel et artificiel et de se concentrer sur le bien-être des occupants.

La certification englobe 6 critères distincts :

  • Autonomie en lumière du jour : Cette métrique est évaluée, pour une pièce donnée, en pourcentage des heures d’ensoleillement de la période d’occupation pendant laquelle le niveau d’éclairement est atteint.
  • Indice de rendu des couleurs (Ra) : Il est conseillé de se renseigner auprès des fabricants de lampes afin de choisir le matériel ne dégradant pas le rendu des couleurs.
    Éblouissement d’inconfort en éclairage artificiel (UGR) : Il est calculé par le total de l’installation d’éclairage général.
  • Éblouissement d’inconfort en éclairage naturel : Il concerne toutes les ouvertures du bâtiment et demande qu’on caractérise l’éblouissement du bâtiment. En général, deux études spécifiques sont réalisées : le repérage des sources potentielles d’éblouissement et l’identification des types d’éblouissement susceptibles d’intervenir sur les zones identifiées.
  • Accès aux vues : Ce critère se caractérise par l’angle de vue (plan horizontal), la distance de vue et les composantes de vue (ciel, sol, et paysage)
  • Maîtrise de l’ambiance visuelle par les usagers : Elle est évaluée par des critères précis de l’éclairage artificiel et de l’éclairage naturel permettant par la suite de calculer la maîtrise de l’ambiance lumineuse.

Certification HQE Exploitation

Un premier point est accordé si le bâtiment favorise l’accès à la lumière naturelle dans les points focaux : entrée, espaces de détente, point de stationnement, escaliers…
Pour avoir 2 ou 3 points, il est demandé de répondre au critère précédent et d’intégrer une ouverture en façade. D’après le référentiel Certivéa sur la certification NF HQE Exploitation, «Le rapport de surface translucide sur surface de façade doit être supérieur ou égal à 20% (2 points) et 30% (3 points) avec des vitrages de transmission lumineuse minimale de 50% ».

Pourquoi confier votre projet à Greenaffair ?

Un pôle dédié à la conception d’espaces confortables et durables

Le Pôle Workplace de Greenaffair vous conseille dans la conception de votre bâtiment et le choix de matériaux et d’équipements favorisant le bien-être des collaborateurs.


20 ans d’expérience en certifications et labels

Une équipe rompue aux problématiques de confort dans les bâtiments, experte sur la réalisation des études associées, et en mesure d’intervenir à toutes les phases, avec une connaissance fine des certifications environnementales (HQE, BREEAM, WELL, OsmoZ …)

Une cellule qui correspond à vos besoins

Bénéficiez des technologies fiables et éprouvées de notre cellule dédiée à la métrologie, Monitolab, pour vos mesures de luminosité et de tous vos autres indicateurs QVT : qualité de l’air, ondes électromagnétiques, acoustique…

Découvrer nos projets

Energie et Carbone / Immobilier et Villes Durables

AMO Stratégie Environnementale | Campus ENGIE | NEXITY

Greenaffair accompagne la stratégie environnementale et confort utilisateurs du nouveau siège de ENGIE.

La Garenne-Colombes En savoir plus
Monitoring et Métrologie / Workplace

Mesures QVT | Siège Le Monde | SOCIETE EDITRICE DU MONDE

Apprenez en plus sur les missions de mesures de la santé et du confort des futurs occupants du siège Le Monde !

Energie et Carbone

Stratégie environnementale et accompagnement certifications | The Link | GROUPAMA IMMOBILIER

Découvrez la stratégie faite pour The Link : la future plus haute tour de France à haute qualité environnementale !

Puteaux En savoir plus

Energie et Carbone