Elles nous permettent de communiquer, de naviguer sur Internet ou encore d’éclairer nos maisons. Les ondes électromagnétiques sont invisibles mais pourtant omniprésentes dans notre quotidien.
De quoi parle-t-on ? D’où viennent-elles ? Quels sont les risques ? On vous aide à y voir plus clair.

De quoi s’agit-il ?

Les ondes sont des vibrations qui se propagent dans l’espace à la vitesse de la lumière. Elles sont dites électromagnétiques puisqu’elles sont formées d’un champ électrique et d’un champ magnétique. Leur rôle est de transporter de l’énergie électrique ou une information. Pour la plupart, elles ont la faculté de traverser la matière, autant les murs que notre corps ! 

Quelles sont les sources émettrices ?

Les ondes électromagnétiques proviennent de sources variées qui vont de nos objets connectés du quotidien aux satellites. On les retrouve aussi dans nos appareils reliés à l’électricité comme la télévision et le sèche-cheveux, dans les transports comme le train, dans l’imagerie médicale ou encore dans les cabines UV ! Avec les nouvelles technologies sans fil comme la Wi-Fi 6 et la 5G, les sources émissives croissent de manière exponentielle.

Est-ce dangereux ?

Parmi toutes les études réalisées pour évaluer l’impact des ondes de hautes et basses fréquences sur la santé, aucune n’a pour l’instant prouvé qu’une faible exposition est néfaste pour la santé. Des études constatent en revanche de sérieux effets en cas de dépassement des seuils en vigueur, allant de maux de têtes à des pertes de connaissance. Le risque est d’autant plus élevé que la durée d’exposition est importante.

L’OMS rappelle que chaque individu réagit de manière différente face aux ondes électromagnétiques. En témoigne la multiplication de cas d’électrosensibilité. Certaines populations ont toutefois été identifiées comme étant moins tolérantes aux seuils. C’est le cas des femmes enceintes et les personnes munies d’implants médicaux.

A quel point sommes-nous protégés par la réglementation ?

Depuis 1999, l’Etat légifère pour protéger les travailleurs. Mis en vigueur en 2017, le décret 2016-1074 oblige toutes les entreprises fournir à ses collaborateurs un environnement électromagnétique sain. Plus précisément, les employeurs doivent identifier et caractériser les objets rayonnants présents et utilisés dans leurs espaces mais aussi informer leurs collaborateurs des risques liées aux ondes.

Pour le public, le décret français définissant les valeurs limites d’exposition date de 2002 alors même que la 3G en était à ses balbutiements. Etant aujourd’hui exposés à beaucoup plus d’émissions, ces seuils semblent caducs et le Comité d’Experts Spécialisés de l’ANSES demande leur réévaluation. Par ailleurs, aucune législation en vigueur n’a d’exigence sur la durée d’exposition. A chacun donc de prêter attention à sa propre exposition.

L’EXPERTISE GREENAFFAIR

Greenaffair accompagne les entreprises dans leur démarche de prévention et de sensibilisation aux ondes électromagnétiques. Contactez notre expert Yoann Sergeant (06 38 44 91 94 / yoann.sergeant@greenaffair.com) pour plus d’informations.