Triple certification pour le projet de rénovation du 3-5 avenue de Friedland

Livré au second trimestre 2015, le projet de rénovation d’un immeuble de 12 000 m² de bureaux avenue de Friedland, dans le 8e arrondissement vient d’obtenir la triple certification HQE BREEAM LEED. Greenaffair est fier d’avoir accompagné Nexity et l’investisseur SCOR Investment Partners dans ce projet de réhabilitation, première opération tertiaire de rénovation dans paris, à obtenir les trois certifications phase Conception et Construction.

L’ambition fixée dès la conception par Nexity, SCOR Investment Partners et l’agence d’architecture Braun était de concevoir des bureaux au meilleur niveau de qualité, conciliant performance environnementale et confort utilisateur.

La restructuration de cet ensemble de 12 000 m² a permis de redonner de l’homogénéité et une cohérence aux bâtiments existants tout en créant des espaces ouverts et lumineux. Les travaux de réhabilitation ont notamment permis d’amener de la lumière naturelle dans les sous-sols, redevenus aujourd’hui de véritables lieux de vie. La cour intérieure a également bénéficié d’un important travail de revalorisation, grâce à la mise en place d’une grande verrière et d’un mur végétal.

Au total, le projet présente plus de 30 % de surfaces végétalisées en toiture et en mur végétaux.

LA TRIPLE CERTIFICATION : UN DÉFI POUR L’AMO, UN GAGE DE QUALITÉ POUR LE PROJET

La triple certification est un exercice qui peut s’avérer complexe mais qui assure une couverture optimale de toutes les thématiques environnementales.

Les référentiels HQE, BREEAM et LEED répondent en effet à des normes et règlementations différentes. À titre d’exemple, le référentiel LEED est basé sur la règlementation thermique américaine ASHRAE, très différente de la RTque nous connaissons en France, et qui est difficile à adapter aux bâtiments français.

Réussir à répondre à chacune de ces normes, parfois contradictoires, faire partie des principaux défis sur ce type de projets.

C’est en revanche cette complémentarité qui garantit la performance environnementale du bâtiment. Pour satisfaire les trois référentiels, il faut en effet retenir pour chaque critère le plus haut niveau d’exigence.

Le référentiel HQE est par exemple plus exigeant sur les sujets d’acoustique ou sur l’intégration du site, le LEED met l’accent sur le commissioning et le choix des matériaux et le BREEAM sur les aspects de biodiversité.

Livré au second trimestre 2015, ce projet est certifié HQE Tertiaire rénovation 2010 niveau Excellent, BREEAM Commercial 2009 niveau Very Good et LEED Commercial Core and Shell 2009 niveau Gold.